L'asperge, légume royal

Printemps Légume

C'est à l'arrivée des beaux jours que ce légume délicat pointe le bout de son nez hors de terre. Si déguster la douce amertume de ce légume est aujourd'hui une chose courante et synonyme de retour du printemps, c'était autrefois un luxe réservé aux tables des rois.

Légère et minérale
Cultiver des asperges nécessite un sacré tour de main mais les cuisiner peut être très simple. Pas besoin d'être un chef confirmé, par exemple, pour réaliser de délicieuses asperges mimosa. Une fois cuites un simple filet de vinaigrette suffit ainsi le plus souvent à les révéler mais vous pouvez aussi les travailler pour en faire de fondants gratins ou encore des veloutés.
Au niveau des bienfaits pour la santé les asperges se distinguent par leur richesse en vitamines, en potassium, en magnésium et en fibres stimulant le transit intestinal.
Astuce : Pour éviter le ramollissement des pointes il est conseillé de démarrer la cuisson des asperges à froid.

La coqueluche des rois
Légume raffiné et autrefois très coûteux, l'asperge a longtemps été réservée aux plus riches et aux nobles. Très prisée à la cour de France, l'asperge y avait gagné les délicats surnoms de "légume royal", de "printemps en tige" ou encore d"'ivoire à manger".
Aujourd'hui beaucoup plus répandue, l'asperge se décline de nos jours en France en cinq variétés et peut être blanche, verte ou violette selon sa durée d'exposition au soleil. Il existe dans le pays deux Indications Géographiques Protégées pour ce légume de la famille des asparagacées : les asperges
des sables des Landes et les asperges du Blayais.

Insolite : un légume qui intrigue depuis longtemps
Le mode de culture original des asperges a été à l'origine de nombreux mythes. Les Grecs de l'Antiquité pensaient ainsi que ce légume était le fruit d'une... corne de bélier enterrée. Une croyance qui peut faire certes sourire mais qui a perduré, tout de même, jusqu'au XVIIème siècle !

Source principale : Les Fruits et Légumes frais
Crédit photo : "La cueillette à la ferme", Nicolas et Maxime Gemain, Bienvenue à la ferme Landes

Suivez-nous :

InstagramYoutubeLinkedIn